Champion de France d’aviron indoor 2014 !

ChFAI 2014

J’ai conservé ce week-end le titre de Champion de France d’aviron indoor au Stade Charlety à Paris ! Le chrono n’est pas génial (5’50.5) mais suffisant pour remporter la course avec un belle marge de sécurité. J’ai eu du mal à tenir le rythme programmé dès le début de la course, j’ai été obligé d’attaquer pour tenir les 1’28 alors que je voulais tenir les 1’27 min/500m… Comme le départ n’était pas fameux, ça me fait passer au 1000m en 2’54, déjà en retard sur mon temps de passage prévu. Et à l’ergomètre, peu de chance de rattraper le temps perdu ! Je me cale sur le rythme de Julien et termine en remontant la cadence mais sans réussir à faire redescendre le chiffre…. Bref, je suis heureux de conserver mon titre mais pas très fier de mon chrono !

départ ChFAI 2014

Clairement je peux faire mieux en ce moment, facile à dire mais jamais à faire… La préparation s’était bien passée avec un record au B4 en 5’59 en début de semaine et de bonnes sensations sur la machine. L’organisation était encore une fois au top, bravo à la fédération et à Concept2 France !

à voir pour se mettre dans l’ambiance : la vidéo de l’arrivée par Médias Aviron  et l’article des  championnats de 2013

Championnats de France d’aviron indoor

Championnat de France indoor- Levallois - 090213_0369La reprise a été dure après presque 5 mois depuis les JO et notre demie-finale… 3 mois complets depuis les championnats de France, où je n’ai pas remis les fesses sur une coulisse ou un ergo, loin du bateau et de la salle de muscu. J’ai donc demandé un programme progressif de reprise aux entraineurs du pôle (merci Gilles !) pour revenir en forme assez rapidement. Se mettre un test ergométrique comme objectif est le meilleur moyen de se forcer à se remettre sérieusement au boulot, la machine ne pardonne rien ! Bon, je dois vous avouer que ce matin à l’échauffement, je m’en suis un peu voulu de m’imposer ça… Griefs vite dissipés par les  premières gouttes de sueur et la concentration !

La course a été dure, je me mets assez vite à l’abri avec un bon départ, puis je cale mon rythme sur celui de mes poursuivants. Le 1000m du milieu a été assez long, j’ai eu du mal à rester bien concentré sur mon score et mes sensations…c’est la principale difficulté de ces grandes compétitions !  J’ai trouvé que les mètres ne défilaient pas très vite dans le dernier 500, et j’ai même du remettre une petite série dans les 100m pour garder une avance correcte… 5’55.8, le chrono brut n’est pas fameux, je suis loin de mon record de France mais ça reflète assez bien mon niveau d’entrainement !

Championnat de France indoor- Levallois - 090213_0401

L’important n’était pas là aujourd’hui, puisque le premier titre de Champion de France de l’histoire de cette discipline était en jeu et que je le voulais vraiment !

Bravo à Jérémie Azou qui améliore le record de France officiel des poids légers en 6’06.8 et à Perle et Pascal qui établissent un nouveau record du monde dans leur catégorie !

Et voici la vidéo raccourcie de la course par MédiasAviron !

Je pense reprendre la bateau d’ici la fin du mois après une remise à niveau en gainage et en musculation.  À bientôt !

Photos D.Blin@FFSA2013 et vidéo @MédiasAviron2013

De retour aux affaires !

Bonne année !

L’année 2013 commence de manière studieuse pour moi, avec un retour aux sources et à la douleur sur l’ergomètre. Après des petites vacances bien méritées – les premières en huit ans- et les traditionnelles agapes de fin d’année, je ressentais l’envie d’en baver à nouveau et de me remettre dans un mode de vie plus sain. Les entraineurs du Pôle France m’ont concocté un petit programme de remise en forme à base de sueur, de souffrance, de courbatures et d’acide lactique. Quelques heures d’ergomètre et de gainage, avant de reprendre le bateau au printemps.

Un mot de soutien bien évidemment à Julien et Patrick qui se sont lancés mardi dans une tentative de record de traversée de l’Atlantique à la rame, que vous pouvez suivre ici. Ils sont complètement barrés !

Un autre challenge de taille, celui du record du monde d’endurance à l’ergomètre auquel s’attaquent Thomas Busser et Romaric Cavard du 15 au 20 Janvier 2013, soit environ 110h consécutives sur la machine…de grands malades, mais pour la bonne cause, à suivre ici !

Sinon ma recherche d’emploi avance bien, j’aurai de bonnes nouvelles à vous annoncer d’ici la fin du mois. Je serai toulousain pour encore au moins quelques années !

à très vite  !

Kettwig by Michael Weiland

Je remercie Michael Weilandt pour les photos prises à Kettwig !

Si vous avez la fibre artistique ou que vous avez réussi à prendre une belle photo de moi par erreur, ce serait sympa de me l’envoyer pour que je puisse illustrer les articles du blog.

contact.cberrest@gmail.com

Championnat d’Europe d’ergomètre – Kettwig Euro Open 2010 – Jour 1

Nous sommes arrivés en Allemagne hier, après quelques péripéties dans les transports parisiens. L’organisation fait bien les choses puisqu’un chauffeur nous attendait à l’aéroport et nous a emmenés faire un tour dans l’arène du THG, histoire de prendre nos repères, une bière et un sandwich avant d’aller à l’hôtel. Petit intermède gastronomique : le restaurant de l’hôtel est l’un des meilleurs de la ville, nous en avons profité pour flatter nos papilles et prendre de l’énergie avant le début des festivités.

Et quelles festivités ! Cette année, pas de Championnats du Monde à Boston, l’expérience de l’année dernière s’est avérée trop fatigante, nous restons en Europe. Le niveau de cet Euro Open 2010 est intéressant, avec la présence de tous les allemands qui prétendent à une sélection. Petit rappel : ils sont Champions du Monde -sur l’eau- en huit et en double, médaillés en quatre de couple… Le schéma de la compétition est nouveau pour nous, avec une série le samedi et une finale le dimanche avec les 10 meilleurs.

Il a neigé toute la nuit, donc il y a quelques forfaits, mais les plus gros sont là.

Première surprise, la salle n’est pas éclairée et un DJ mixe en live pendant les courses. Ce n’est pas une boite de nuit, mais c’est moins calme que d’habitude… Il y a une estrade au centre du gymnase avec 10 ergos, et une rangée de 25 ergos à son pied. Les concurrents sont éclairés par des spots et peuvent suivre la course sur des petites télés, les 3500 spectateurs sur les 2 écrans géants. Grosse ambiance…

Deuxième surprise : ils prennent mon statut de Champion du Monde au sérieux ! Mes bases d’allemand sont encore assez fraîches pour comprendre « Weltmeister » quand je passe dans les couloirs… à moi de montrer qu’il n’est pas usurpé !

Encore une petite contrariété : l’échauffement sur un ergo est limité à 8 petites minutes par personne car les courses sont rapprochées et les gens récupèrent pour la course du lendemain. Obligé de ruser pour se chauffer correctement !

La stratégie est de faire le meilleur chrono possible aujourd’hui, et de recommencer demain ! Pas de gestion prévue, j’aimerais descendre un peu mon record de France ce qui devrait me placer dans les 10, et me donner le privilège (si si !) de recourir demain.

Je fais un bon départ et un premier 1000 agressif. Avec Julien on se détache du peloton, les allemands gèrent et se réservent pour demain. Je continue à attaquer, et je passe au 1000 sur de très bonnes bases, en tirant 1’26 par 500m. (Je n’ai pas eu accès au moment où j’écris aux temps intermédiaires, mais je dirai sur les bases de 5’44) Je paye logiquement l’effort dans le 3ème 500, en maintenant le 1’27 par 500, mais rend les armes dans les 400 derniers mètres en 1’29 et même 1’30.

5.46.2. Je suis à seulement 0.5 seconde de mon record, dans des conditions difficiles. Je suis à la fois déçu d’échouer si près et content de poser des bonnes bases pour demain. Julien a lui aussi eu un 2ème 1000 difficile, et termine en 5.56, et je vous invite à aller voir son blog pour ses impressions : Blog de Julien Bahain

Petite satisfaction : j’ai fait la course à côté d’Eric Knittel, champion du monde en double devant nous l’an passé, et il a souffert pour finir en 6’04.

Nous terminons à la 1ère et 4ème place de la série, nous devrions être bien placés en finale pour jouer avec les allemands. Je ne me fais pas d’illusions, ils ont caché leur jeu et demain sera une toute autre course. Le boulot est assuré pour moi avec ce chrono, donc je pourrai tenter quelque chose sans pression.

La course est prévue à 12h45, et nous devrons courir pour attraper notre avion, donc vous n’aurez pas de nouvelles avant lundi matin… Essayez le site de la compétition pour les résultats : http://www.euroopen2010.com/en/index_en.html

Des champions à l’Open C2 Paris 2009

Belle vidéo réalisée cette année avec les champions de plusieurs sports présents à Paris qui racontent leur « expérience ergomètre »

CRASH-B Sprints World Indoor Rowing Championships : Champion du monde d’ergomètre

Podium Boston

Ce dimanche 22 Février avait lieu à Boston la 28ème édition des CRASH-B Sprints World Indoor Rowing Championships, Championnats du Monde d’aviron en salle. De l’aviron en salle ? Oui, mais pas sur des bateaux ! Sur un ergomètre, surnommé rameur, que l’on croise dans les salles de fitness et tous les clubs d’aviron. Vous pouvez lire le post sur l’ergomètre pour élargir votre culture.

Julien Bahain, mon coéquipier du quatre de couple de Pékin, était aussi de la partie. Bien que le plateau ne soit pas très relevé en cette année post-olympique, la course fut très dure physiquement. Le voyage 72 heures plus tôt et les 8 heures de décalage horaire ont eu raison de notre enthousiasme et de notre détermination à battre nos records personnels : après un bon départ et un solide premier 1000m, les jambes ne répondaient plus et il a fallu se battre pour limiter la casse. Je prend la 1ère place en 5.48.9, à plus de 3 secondes de mon record de France, et Julien la 2ème en 5.53. Il nous a fallu près de 45 minutes pour pouvoir nous relever et remarcher un peu !
Le résultat est quand même flatteur : Champion du Monde, 1ère victoire française en élite et premier doublé français des CRASH-B.

Lire la suite »

Publié dans Aviron 2009. Étiquettes : , , , . Leave a Comment »