Championnat de France 2009 à l’aviron : Bateaux Longs : Séries

Cédric BERREST Aviron Toulousain Championnat de france 2009

Retour à Aiguebelette en Savoie pour tenter de remporter un nouveau fanion de Champion de France, cette fois en équipage de club avec l’Aviron Toulousain. Je cours en quatre de couple pour défendre notre titre de 2008 avec Quentin Colard, Jérôme Descazeaux et Matthieu Androdias, le petit nouveau de cette année. Il remplace François Meurillon, reparti dans sa Drôme natale après une campagne 2005-2008 fructueuse avec 4 titres en poches. Souhaitons à Matthieu le même succès !

Notre bateau est bien équilibré, avec deux poids légers, Quentin et Jérôme (libérés pour l’occasion des contraintes de poids puisque nous courrons en toutes catégories) encadrant les deux pousseurs, tous les quatre Champions de France en skiff junior (2002/03/05/06/08) ! Petite nouveauté donc, puisque je ne suis pas à la nage mais au trois, ce qui permet à tout le monde de « s’exprimer » au mieux.

Et il y en aura bien besoin, la concurrence est forte cette année encore : Julien et Jonathan, mes coéquipiers de Pékin et médaillés du skiff 2009 présentent aussi un quatre de couple pour Angers et Mezyieu, Frédéric Dufour et Jérémie Azou, les patrons du skiff poids légers mènent les équipages de Villefranche et d’Avignon. François Meurillon, cité plus haut, défend les couleurs de son club d’origine, Valence, et les bateaux de Rouen et Argenteuil, nos grands rivaux des années précédentes, complètent la liste des prétendants.

Quatres séries au départ ce matin avec un seul ticket direct pour les demi-finales de demain. Tous les favoris sont bien là et à prendre au sérieux ! Angers, Villefranche et Rouen remportent leur manche. Nous gagnons la notre en tuant la course dès le départ et en gérant notre avance sur Valence et Argenteuil. Ça fait longtemps que je n’avais pas couru au 3 dans le bateau mais les sensations sont vite revenues. Jérôme imprime un bon rythme devant et le train de course est vraiment solide. Nous pouvons progresser en légèreté, tout en gardant cette bonne addition du corps et des bras, notre point fort.
La comparaison des chronos est délicate avec un vent changeant et certains qui jouent l’économie…attention aux coups de bluff !

Nous connaitrons nos adversaires de demain après les repêchages de cet après-midi. Grosse journée puisqu’il faudra enchainer la demi et la finale en 5 heures. Faut-il marquer les esprits et tirer un bon couloir pour la finale en gagnant la demi ou s’économiser pour la finale en assurant la troisième place ?  Notre choix est fait mais vous ne le connaitrez qu’en regardant les résultats demain !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :