Championnats de France Bateaux Courts 2009 à l’aviron

podium skiff 2009

La traditionnelle messe gersoise de l’aviron français avait lieu ce week-end du 17-19 Avril à Cazaubon / Barbotan-les-thermes au milieu des champs et des curistes. L’occasion de faire le point en ce début d’olympiade sur les forces en présence, les retraites et les nouvelles ambitions. Plus personnellement, j’espérais récupérer mon titre de 2005 et 2007, remporté l’année dernière par Julien Bahain.

Il frappe cependant fort dès le parcours contre la montre, où je termine 2ème à plus de 5 secondes de lui. Rien d’anormal au vu de ma prestation, bien en deçà de mes attentes, tant au niveau physique que technique. Il va falloir être meilleur sur les courses en ligne pour lui tenir tête et disputer ce duel annoncé en affiche des championnats….

Cliquez sur Lire la suite !!!

La série éliminatoire du soir m’a réconforté, avec une 1ére place et une qualification en demie-finale devant Jonathan Coeffic, Champion de France 2006 et médaillé tous les ans depuis 2003. Un départ rapide et une bonne moitié de parcours m’ont permis de me mettre à l’abri et de travailler la propulsion par coup en maitrisant la fin de la course sans puiser dans les réserves. La confiance revient.

Le jeu des tirages pour la répartition dans les deux demi-finale amène cependant du suspense : il y aura une « course de la mort » avec 4 finalistes de l’an dernier pour seulement 3 places en finale. Et bien sûr, j’en serai ! Un beau plateau avec Jean-Baptiste Macquet et Adrien Hardy, du deux de couple et Jonathan Coeffic, tous prétendants aux médailles.
L’ idéal dans ces courses couperets est de réussir à se placer devant et à contrôler les débats, évitant ainsi les remontées en fin de parcours où tout le monde va se battre pour la dernière place qualificative.

Après une bonne nuit de repos et un briefing du coach, je monte au départ avec l’envie de montrer que je suis bien présent et aussi de me rassurer.
Un départ canon et une bonne transition me mettent en tête, idéalement placé avec Coeffic à ma droite et Maquet à ma gauche. J’arrive à mettre en place un bon geste technique et à creuser l’écart dans le 1000m du milieu. J’arrive avec une petite avance dans le dernier 500 qui me permet de gérer la fin de course et de passer la ligne en 1ère position. Dans la bagarre pour la finale, Adrien Hardy qui a été décroché au train, fini la course 4ème et sera en finale B, ce qui est une surprise : Adrien a gagné 3 fois le titre entre 2002 et 2004 et était en finale A depuis 1998. Coeffic prend la 2ème place et Macquet la 3eme.
Dans l’autre course, Bahain devance Desprès et Peltier, tous les deux médaillés de bronze aux derniers JO, respectivement en quatre de pointe sans barreur et quatre de couple. Rendez vous à la digue pour la grande finale du dimanche midi.

Le duel annoncé tourne court : Julien prend la tête dès les premiers coups de pelle et s’envole vers le titre en 6’52.13, améliorant mon précedent record du bassin (6’52.87). Je n’ai pas réussi à partir aussi vite que d’habitude, et je me suis un peu emmêlé les rames en voyant Julien se détacher si facilement. J’ai du batailler ferme pour revenir de la 5ème place aux 500m à la 3ème aux 1500m, à la bataille avec Coeffic, décidément toujours en verve en finale. Au terme d’un bel enlevage, j’arrive à le devancer d’une petite seconde et demie au passage de la ligne. Peltier prend la 4ème place, suivi de Desprès et Maquet. Hardy remporte la finale B.

Avec un peu de recul, Julien était vraiment très fort cette année et il aurait fallu être vraiment au top pour se battre avec lui. Pas de place aux approximations sur les départs à ce niveau là. J’ai quand même l’impression d’être à ma place, contrairement à 2006 (4ème) et 2008 (3ème) où je nourris toujours des regrets. J’ai même pris du plaisir à courir cette demie et cette finale, ce qui ne m’étais pas arrivé depuis longtemps.
Le trio de tête est le même depuis 3 ans, et la 4ème place de PJ Peltier permet au quatre coéquipiers de Pékin d’occuper les 4 premières places. Il ne me tarde qu’une chose : recommencer l’année prochaine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :